Programmation 2021
LA NUIT DU CINÉMA BIS

Samedi 27 novembre de 20h45 à 6h du matin – Cinéma Le Zola
En partenariat avec Les Intergalactiques.

4 programmes, 1 table ronde

Après la Longue Nuit de la Fesse en 2019, le Festival du Film Court de Villeurbanne propose une nouvelle expérience unique avec cette Longue Nuit du Cinéma Bis, en partenariat avec le festival Les Intergalactiques.

En compagnie d’invité·e·s, venez savourer un mélange détonnant d’images tirées de bandes annonces rares, de courts métrages déviants, d’émissions cultes et de cartes blanches inédites !
Du nanar à la Science-fiction, en passant par le gore et le fantastique, on vous promet une nuit aussi généreuse en images qu’inoubliable.

 

En présence de :

 

Jérôme Lefdup : 

Jérôme Lefdup est un artiste vidéaste, réalisateur et compositeur français. À travers ses vidéos d’animation, néo-clips et mini-fictions, il définit et expérimente le concept de vidéo-songs ou « musique visuelle », un procédé de montage vidéo inspiré du sampling dans lequel chaque élément visuel est associé à un élément sonore. Il participe à la réalisation de l’émission L’Œil du cyclone. Il est aussi auteur

de documentaire. Son travail, expérimental et ludique, au carrefour de l’animation,

de l’art vidéo et de la composition musicale, peut se définir comme « de la musique pour les yeux » ou « des images pour les oreilles », et le fait considérer comme un des pionniers de l’art vidéo et de l’art numérique en France.

 

Otto Rivers : 

Auteur Parisien des plus mystérieux, et sous le pseudonyme d’Otto Rivers, notre invité compile, archive et transmet des tonnes d’images de cinéma déviant, marrant, génial, pitoyable, horrible, mais du cinéma. 

 

Mylène de la chaîne “Welcome to Prime Time Bitch” :

Mylène décortique sur sa chaîne le cinéma de genre en passant du film d’horreur obscur à la comédie musicale nanardesque, ou pas, et puis bien sûr les slashers (son petit péché mignon).

 

Judith de la chaîne “Demoiselles d’horreur”

Judith décrypte avec passion sur YouTube les grandes figures féminines du cinéma d’horreur. Entre coups de projecteur et portraits, elle met à l’honneur les femmes qui hantent depuis toujours ce genre si particulier.

DÉROULÉ HORAIRE :

20h45 : Bienvenue et coucou avec les invités

20h55 : Programme #1 : courts métrages déviants tous genres confondus (1h)

21h55 : Table ronde avec les intervenants “l’évolution des images de cinéma de genre depuis le début de l’humanité” (1h). Modéré par Clara Sebastiao 

23h00 : Pause (15mn)

23h15 : Carte Blanche Otto Rivers #1 (1h)

00h15 : Programme #2 : courts métrages déviants tous genres confondus (1h)

01h15 : Pause (15min)

01h30 : Oeil du Cyclone et carte blanche Jérôme Lefdup (1h)

02h30 : “Blood Machine” (50mn)

03h20 : Pause.

03h30 : Carte Blanche en mode coquin Otto Rivers (1h10) et Programme #3 : courts métrages déviants tous genres confondus (1h)

05h40 : Fin.

SÉANCE #1 : 20h45

La sélection Intergalactiques #1 

Une sélection de courts métrages :

The History of Monsters (Juan Pablo Arias Muñoz) 2019 / 19’ / Etats-Unis

Evelyn vit isolée dans une cabane au milieu des bois, hantée chaque nuit par des monstres d’origine inconnue. Lorsqu’elle trouve un homme mystérieux dans les bois, elle se sent à la fois attirée et menacée par lui.

 

Milk Teeth (Felipe Vargas) 2020 / 14’ / Etats-Unis

Un orphelinat s’enfonce dans le chaos quand un garçon découvre une créature de l’ombre qui vient chercher plus que les dents des enfants…

 

Ninja Eliminator 4 (Mathieu Berthon) 2015 / 8’ / France

Le duo de super flics français François et Jean-Baptiste partent à la recherche de Mr Mo, diabolique leader d’un gang de trafiquants ninjas.

 

The Haunted Swordsman (Kevin McTurk) 2019 / 16’ / USA

Un ronin part en quête de vengeance contre une entité surnaturelle.

 

When Susurrus Stirs (Anthony Cousins) 2016 / 9’46 / Etats-Unis 

Un homme trouve un sens à sa vie insignifiante lorsqu’il devient l’hôte d’une ancienne créature nommée Susurrus.

 

Table ronde : 21h55

Table ronde avec les intervenants “l’évolution des images de cinéma de genre depuis le début de l’humanité” (1h). Modéré par Clara Sebastiao 

 

Carte blanche à Otto Rivers #1 : 23h15

L’heure est venue de passer la main à Otto Rivers qui nous propose le meilleur de ses bandes annonces et objets filmiques non-identifiés.

SÉANCE #2 : 00h15

La sélection Intergalactiques #2 

L’aventure continue avec des courts métrages récupérés un peu partout : Stiges, Fantasia, Court Métrange ou encore LUFF :

 

Punch Me (Jeanne Jo) 2018 / 5’ / USA

Une relation est remise en question lorsque trois hommes engagés interrompent le dîner.

 

Brutal Relax (David Muñoz, Adrian Cardona)  2010 / 15’ / Espagne

 M. Olivares souffre de stress. Ce dont il a besoin, c’est de vacances, de repos, et surtout, de ne pas être dérangé. Non, surtout pas…

 

Crawler (Ivan Radovic) 2020 / 7’ / Suède 

Une jeune femme trouve sa mère dans un état pire que la mort et dans une salle d’autopsie, deux scientifiques font une découverte qui dépasse leurs plus sombres craintes.

 

A little taste (Víctor Català) 2019 / 5’12 / Espagne

Une petite fille fuit, désorientée, dans le bois. Quelque chose de menaçant semble la poursuivre. Elle arrive dans une petite clairière, où elle rencontre une autre petite fille, qui joue toute seule sur une balançoire…

 

Stay (David Mikalson) 2017 / 8’40 / USA

Une secte de femmes convoque un démon, mais Carol, un élément incontrôlable, vient bousculer leurs plans.

 

Too Many Cooks (Casper Kelly)  2014 / 11’ / Etats-Unis

Une série de montages qui parodie les séquences d’introduction des sitcoms des années 70, 80 et 90 de divers genres se transforme lentement en un méta slasher absurde et la parodie devient alors encore plus étrange.

 

Carte blanche à Jérôme Lefdup : 1h30

L’heure est venue de passer la main à Jérôme Lefdup qui nous a concocté une petite sélection d’images inoubliables ; le tout précédé par l’épisode de son émission “L’Oeil du Cyclone” : 

Welcome to Tromaville – 26’

CryptoZoo – 25’

 

Blood Machine (Seth Ickerman) : 2h30

2020 / 50’ / France

Avec Elisa Lasowski, Anders Heinrichsen, Noémie Stevens

 

Blood Machines est un court métrage de science-fiction visuellement spectaculaire avec la musique de l’artiste électro français Carpenter Brut. Inspiré des années 80, de la synthwave et des classiques de science-fiction

 

SÉANCE #3 : 3h30

Carte blanche à Otto Rivers : interdit aux moins de 16 ans

Il vous avait manqué ? Otto Rivers revient avec des propositions à ne pas mettre entre toutes les mains. 

 

La sélection Intergalactiques #3

Vos petits yeux se ferment ? Allez, un dernier pour la route !

 

Prey (Larry Revene) 2018 / 19’ / Etats-Unis

Un étrange petit film qui devient de plus en plus étrange.

 

El Cuento (Lucas Paulino, Àngel Torres) 2019 / 9’41 / Espagne

Une sorcière qui observe depuis l’appartement de l’autre côté de la rue et une histoire qu’aucun enfant ne devrait jamais entendre…

 

Jeff Drives you (Aidan Brezonick) 2019 / 16’ / Etats-Unis

Un homme solitaire tombe amoureux d’une voiture artificiellement intelligente au cours d’un voyage en voiture.

 

Snowflakes (Faye Jackson) 2019 / 14’ / Royaume-Uni

 

Esther et Miriam sont expulsées de force du Royaume-Uni vers la Jamaïque à la suite de l’éclosion d’un virus mortel qui rend calme et ne tue que les Blancs.